Sanskrit : धारणा (Dhāraṇā) : l’acte de retenir, collection ou concentration du mental, compréhension.

Venant de la racine dhri (maintenir, tenir, porter), dharana est le 6ème des 8 membres du Yoga de Patanjali. C’est également l’étape où la pratique interne de Yoga démarre.

Dharana est défini comme la concentration intense, où la pensée qui termine et la pensée qui vient sont exactement les mêmes. C’est-à-dire, les cinq sens cognitifs sont focalisés sur un seul objet et aucune autre information ne rentre dans l’esprit. De même, les 5 sens d’actions sont entièrement immobiles. Durant dharana, le yogi n’est conscient que de l’objet de son attention, son être, et le fait qu’il se concentre.

Si aujourd’hui nous parlons de différents styles et techniques de méditation, les textes classiques ne parlent que de différents styles et techniques de dharana. La méditation est vue comme un état qui arrive à la suite de dharana.

Afin de réussir la pratique de dharana, un yogi travaille tout d’abord l’introversion des 5 sens (pratyahara), ensuite sa capacité à concentrer chacun de ses sens, et finalement sa capacité à concentrer simultanément ses 5 sens sur le même objet.

Dans Yoga, seuls les objets internes, comme les processus des pensées, Dieu, les éléments qui composent notre organisme, etc. sont considérés comme étant des sujets valides de dharana.

A Lire  Pranayama

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.