Nos corps étaient faits pour suivre les rythmes naturels des lever et coucher de soleil. Cependant, le progrès a fait que la lumière du jour n’est plus la seule variable. La lumière artificielle, la mauvaise alimentation, le stress au travail et les changements constants de routine, il n’est pas rare de ressentir de grands coups de barres en plein milieu de la journée. Bien trop souvent, cela réduit notre efficacité et incite encore plus de stress. Voici comment les éviter :

  1. Se réveiller à la même heure. Et sortir du lit ! Notre organisme a besoin d’une routine. Quand on se réveille, ce ne sont pas juste nos yeux qui s’ouvrent. Il y a tout un tas de processus qui sont en train de se passer dans notre corps. Il y a l’élévation de la pression artérielle, les glandes surrénales commencent à sortir le cortisol, les organes digestifs commencent à se réveiller (oui, ils dorment aussi quand on dort !). Tous ces mécanismes ont eux-mêmes leurs propres horloges biologiques basées sur la mémoire cellulaire. Et souvent ils commencent à se préparer pour le réveil bien avant que nos yeux ne s’ouvrent. Si on se rendort, ou si on change l’heure du réveil tout le temps, ça déstabilise l’intégralité de ces processus. Résultat ? Plus de fatigue, plus de stress mis sur le corps et le cerveau, et plus de susceptibilité à la maladie.
  2. Bouger ! Tous ces processus qui se passent dans nos corps ont besoin d’énergie. Il est important que la circulation sanguine et la circulation énergétique soient également au rendez-vous. Rester statique après le réveil est la meilleure façon d’assurer que les organes ne reçoivent pas l’énergie dont ils ont besoin. Après s’être vidé et douché est le moment idéal pour une pratique posturale de Yoga.
  3. Manger des repas réguliers et à ¾ de sa faim. Peut-être que ça nous ennuie, mais nos organes digestifs adorent aussi la routine ! Ils commencent à se préparer pour le repas qui va venir bien avant que l’on ait mis le premier morceau dans la bouche… ou même avant que l’on se rende compte qu’on a faim ! Quand on ne les écoute pas ? Ils sont comme des enfants. Si on ne leur donne pas ce qu’ils veulent… ils s’énervent vite ! De même, pour que la digestion soit efficace, il est important de laisser de la place dans l’estomac pour les processus digestifs. Règle générale ? Toujours avoir un peu faim quand on sort de table.
  4. La lumière du jour. Peu importe combien de lumière ont met dans la pièce, rien ne peut remplacer la lumière du soleil. Notre peau et nos yeux en ont besoin. Le temps idéal pour prendre cette lumière est tôt le matin. Mais même dans la journée, il est important de sortir à l’extérieur quand la possibilité se présente. De plus, ça aide à prendre des repos réguliers, aide à faire circuler le sang, et aide contre la fatigue oculaire causée par les écrans.
  5. Faire les choses importantes dans la première partie de la journée. Dans un dernier article, je parlais des dosha du corps (les humeurs/énergies). Mais ils sont également influencés par les facteurs externes comme le soleil. Typiquement, pitta dosha (principe de digestion et du feu qui est directement lié à la concentration) commence à monter dans la première partie de la journée et atteint son apogée vers l’heure de déjeuner. C’est le temps idéal pour faire les choses qui demandent le focus, la concentration et les décisions difficiles.
  6. Après une bonne nuit de sommeil. Mais que faire si les tâches plus dures arrivent vers la fin de journée ? En anglais on dit souvent « sleep on it ». Les décisions, les tâches difficiles sont toujours mieux accomplies après une bonne nuit de sommeil. Donc quand c’est possible, laissez ces tâches pour le lendemain matin.
  7. Exprimer ses émotions sainement. Les émotions réprimées causent énormément de fatigue mentale. Elles sont souvent une des causes de la fatigue chronique et du manque de focus. En même temps, les exprimer dès qu’elles arrivent est la meilleure façon de se soumettre à leurs entraves. La clé se trouve dans l’acceptation de l’émotion (oui, je suis en colère et ce n’est pas grave), comprendre son origine (qu’est-ce qui m’a mis en colère ?) et ensuite exprimer l’émotion.
  8. Prendre le temps de s’amuser. Une autre expression anglaise : « all work and no play makes Jack a dull boy! »  Prendre le temps de vivre la vie, sortir avec des amis, danser, avoir des activités sportives, des hobbies, tout cela aide les diverses parties du cerveau à se reposer, tout en incitant les hormones liées au bonheur et le système nerveux parasympathique à se déclencher. Ce dernier est la clé d’une bonne récupération et d’un bon sommeil.  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.