योगश्चित्तवृत्तिनिरोधः॥२॥
yogaś-citta-vr̥tti-nirodhaḥ ॥2॥

Yoga Sutra I.2

Dissoudre les fluctuations/processus du champ du mental dans leurs causes est Yoga.

Yogaś : L’absorption totale. La discipline qui permet la maitrise du mental.

Citta : Le champ du mental. Dans la philosophie yogique, le terme citta désigne la combinaison des trois aspects de notre esprit : l’intellect, l’égo et le mental. Ensemble, ils forment citta. Tous les processus, que ce soit la respiration, le langage, les pensées, sont nés dans citta.

Vr̥tti : Les fluctuations, les opérations ou les processus de citta. L’agitation dans l’esprit est un vr̥tti, mais le simple fait de parler est un vr̥tti aussi. A noter ici, Patanjali ne dit pas qu’il faut dissoudre « tous » les vr̥tti (même si dans plusieurs écoles c’est vu comme le but). Mais simplement que la dissolution des vr̥tti est Yoga.

Nirodhaḥ : Maitriser, enlever, dissoudre. Le mot contrôler est aussi souvent utilisé. Cependant, la philosophie hindoue nous enseigne que ce qui existe ne peut jamais cesser d’exister. Ce ne peut qu’être transformé. Si on souhaite que quelque chose cesse d’exister, il faut « enlever sa raison d’être ».

Pour mieux expliquer ce sutra, nous allons utiliser un exemple. Disons qu’une personne a des crises de colère. Ici, la colère est le vr̥tti. Cependant, si cette personne cherche à contrôler sa colère, et ne la laisse jamais apparaitre, ce n’est pas Yoga. Par contre, si cette personne comprend la raison de sa colère, et arrive à enlever la raison pour laquelle cette colère existait, cela devient Yoga. 

A Lire  Niyama – Observance et discipline
Series Navigation<< I.1 : Atha Yoga AnushasanamI.3 : Tada Drashtuh svarupe vasthanam >>

Comments are closed.