Peut-on méditer allongé ?

Beaucoup d’entre vous m’ont demandé si on peut méditer allonger. Oui ! Bien sûr ! Mais il y a plusieurs subtilités à tenir en compte.

Déjà, cela dépend du style de méditation que l’on souhaite faire. Si l’objectif est avant tout de se déconnecter, se relaxer après une journée stressante, alors oui, ce style de méditation peut facilement se faire allongé. De même, si on a des douleurs dans le bas du dos, ou haut du dos, ou encore si nous sommes fatigués, il vaut toujours mieux méditer allongé que ne pas méditer du tout (ou se faire mal en voulant méditer). Pareillement, il y a certaines méditations comme Yoga Nidra, qui ne peut être que fait qu’allonger !

Cependant, il y a une raison pour laquelle la plupart des méditations traditionnelles prônent une posture assise. Déjà, il y a un aspect très pragmatique : quand on est allongé et que le corps commence à se relaxer, on a tendance à rapidement s’endormir !

A pratiquer : Méditation guidée : Kaya sthairyam

La deuxième raison est un peu plus subtile. Très souvent, les méditations traditionnelles tiennent en compte le mouvement énergétique. Si vous regardez, le mouvement de l’énergie quand on est allongé et quand on est assis n’est pas du tout le même. Déjà, la force de gravité qui agit sur ce mouvement est différent. Mais aussi, beaucoup de méditations nous incitent à agir directement sur les centres énergétiques comme notre périnée ou encore le chakra du nombril. Pareillement, quand on est assis, le mouvement de prana est plus ample car l’intégralité de notre musculature travaille pour garder notre cage thoracique ouverte.

  • Francoise CHABOCHE dit :

    Bonjour Pankaj, super intéressant cet article.
    Cela me parle beaucoup car tu sais combien j’ai du mal à rester assise en Lotus.
    Mais je ne baisse pas les bras… (enfin c’est une façon de parler hein).
    Et je ne comprends pas pourquoi ma hanche droite est si réticente.
    Je vous dis à ce soir, à tous les trois.

    Françoise

  • Catherine Coudoin dit :

    Bjr,
    Penses tu refaire une formation sur le souffle ?
    Bien à vous

  • Fernandez dit :

    Merci beaucoup. Au début de la pratique yoga, j’avoue avoir été pas choqué, mais agacé peut être, par tout c’est ” il faut faire comme si comme ça ” surtout pour la méditation. Par exemple : tu dois ressentir… Rien le vide en toi ” ça, ça m’a particulièrement heurté ! Moi à l’intérieur j’ai du soleil de la lumière et je n’ai certainement pas envie d’être dans un noir vide. La médiation c’est finalement très ”intime.” alors quand je vois entend donner les possibilités, leurs subtilités, c’est très agréable. Enfin les portes s’ouvrent… Tout simplement. Merci pour cette douceur et ces explications. Je n’en pratique pas depuis très longtemps (3 ans en gros) et je dois encore gérer des tensions musculaires dans le dos et les jambes. Des conseils? Je m’autorise à changer de position mais ça casse un peu la concentration.

    • Pankaj Saini dit :

      Bonjour !

      Pour les tensions musculaire, je démarrerai avec une petite pratique physique. Notamment pour relaxer les hanches et le haut du dos. Ca va aider. Sinon, oui, il faut changer la position. Mais… la clé c’est de “ne pas s’en vouloir” juste parce que l’on a changer de position ! Souvent, c’est notre intérieure qui s’agitent (et donc casse la concentration) parce que l’on a envie de rester dans une position… sauf que le corps n’en veut plus. Mais plus on accepte les limites du corps sans se frustrer, moins ça casse la concentration.

  • Panier
    >

    Namaste, je suis Pankaj

    Tous les lundis, j'envoie un mail plein de tips et astuces pour vivre heureux et mieux avec Yoga !

    Envie de les recevoir ?

    Pankaj Saini

    Et c'est parti !

    Merci pour ton inscription ! Tu vas recevoir un mail avec un lien de confirmation. Pense à vérifier tes courriers promotions et indésirables ! 

     

    En cas de problème, n'hésite pas à m'envoyer un message sur pankajsaini@yogalaboratorium.com

    Belle journée,

    Pankaj

    Pankaj Saini
    Fermer
    Retour haut de page