Home » Pensée » Faites-le maintenant !

Faites-le maintenant !

Faites le maintenant

Nouvel atelier : Les bases d'Ayurveda

Dim, 6 Dec à 10-12h. Tarif : 10€

Vous avez une super idée ? Ou un projet important sur lequel vous devriez travailler ? Pourtant, vous vous trouvez à planifier les vacances du mois prochain, à vous occuper des problèmes de votre ami, à boire une tasse de thé ou simplement à nettoyer un placard. C’est-à-dire, faire tout sauf ce que vous devriez faire ? Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seul !

Ainsi dit Kabir…

Un de mes poètes préférés est Kabir, bien que l’appeler simplement poète ne lui rend pas justice. Enfant, j’adorais réciter ses vers. Un de mes préférés était :

काल करे सो आज कर, आज करे सो अब।

पल में प्रलय होएगी, बहुरि करेगा कब॥

Kaal kare so aaj kar, aaj kare so ab,
Pal mein pralaya hoyegii, bahuri karegaa kab?

Traduit librement, cela signifie de ne pas remettre les choses au lendemain car on ne sait jamais ce qui pourrait arriver. Simple, non ? Et tout à fait logique aussi ?

Pourtant, à maintes reprises, je me retrouvais à remettre mes devoirs à plus tard. Remettre à plus tard mes révisions pour un examen important. Les résultats, bien sûr, étaient terribles. Je faisais de grandes promesses en me disant « demain, je mettrai en pratique les paroles de Kabir ». Je réussissais… quelques jours. Et puis les vieilles habitudes revenaient…

Ensuite commençait tout le processus de remise en question de ma volonté, de ma capacité à comprendre les choses les plus simples de la vie, ma paresse…

Ce n’est que lorsque j’ai commencé sur la voie de Yoga que j’ai réalisé la vérité.

La raison derrière la procrastination

Le chemin du Yoga m’a fait comprendre à quel point j’étais dépendant des caprices de mon esprit et de mes émotions. Et c’est à ce moment là que j’ai réalisé pourquoi je continuais à remettre les choses à plus tard.

Cela n’avait rien à voir avec un manque de volonté, d’énergie, ni même la paresse. Cela avait tout à voir avec mon incapacité à gérer les émotions négatives comme la peur et la colère. Je ne voulais pas faire face à ces émotions. J’avais peur de les laisser s’emparer de moi. Donc, au lieu de faire ce que je devais faire, ce qui m’apporterait des avantages à long terme, je faisais ce qui m’apportait une libération de ces émotions négatives… à court terme.

Le problème est qu’il s’agit d’un cercle vicieux. Sortir jouer avec des amis au lieu d’étudier procurait de la satisfaction immédiate, et pourtant les émotions négatives devenaient de plus en plus fortes. Et cela rendait encore plus difficile de se concentrer sur mes études et les choses que je voulais vraiment faire.

Comment j’ai brisé ce cercle vicieux ?

La réponse en un seul mot : Yoga ! Le vrai Yoga ! Mais allons un peu plus en profondeur.

Personnellement, ce n’est pas la pratique des asana qui m’a aidé. J’adorais faire des asana en tout cas. C’était tout aussi agréable que discuter ou jouer avec mes copains.

Ce qui m’a vraiment aidé, ce sont les discussions philosophiques et les pratiques méditatives qui faisaient partie intégrante de ma formation de Yoga. C’est à travers ces discussions que j’ai réalisé que je ne voulais pas vivre sous le contrôle de mon esprit et de ses millions d’émotions.

Au départ, j’ai essayé de contrôler ces émotions. C’était une échec totale ! Cela n’engendrait que des frustrations.

Mais au fur et à mesure, j’ai arrêté d’avoir peur de ces émotions. C’était bien d’avoir ces émotions. C’était normal d’avoir peur, ou même de se sentir « comme une merde ». Ces émotions négatives n’avaient pas d’importance. Elles faisaient partie de la vie. Mais je n’allais pas non plus les laisser me contrôler.

Je n’ai pas tenté de les combattre frontalement. Je me suis simplement concentré sur « ce que j’avais à faire ». J’avais ma pratique quotidienne :

  1. Asana et pranayama.
  2. Mantra japa.
  3. Dharana et dhyana.
  4. Contemplation sur un verset des Écritures.

Et bien sûr, mes études à l’école ainsi que les tâches que je devais faire.

Alors je me suis concentré à… juste faire.

Au départ, c’était dur. Parfois, j’étais complètement inefficace. Il y avait des jours (et parfois des mois entiers) où j’avais l’impression que ça ne fonctionnait pas du tout ! Mais la routine quotidienne m’aidait beaucoup. Ce qui aidait également c’était le mantra que je chantais (Om Namah Shivaye) et la pratique méditative. A l’époque, nous étions justement en train d’apprendre les bases de la méditation (qui a duré cinq bonnes années) et notre première tâche a été d’apprendre à observer ce qui se passait, sans analyser, sans interagir.

Au fond, ce qui m’a vraiment aidé contre les frustrations initiales (qui ont duré des années !) a été l’étude de la philosophie et la capacité de discuter cette philosophie.

Comment pouvez-vous le faire ?

J’aimerais dire « faites ce que j’ai fait ». Mais ce n’est pas si simple. Ce qui fonctionne pour une personne ne fonctionne pas pour une autre. Parce que nous commençons tous le chemin du Yoga à un endroit différent, et que la pratique doit donc s’adapter à nos besoins de ce moment.

Mais ce qui est certain : ce n’est que lorsque nous cessons d’avoir peur de nos émotions, lorsque nous cessons d’essayer de les contrôler, lorsque nous les acceptons sans les laisser nous contrôler, que nous pouvons vraiment nous libérer de leur emprise sur nous.

Ce qui m’a aidé, c’est ce que nous enseignons chez Yoga Laboratorium. Et c’est la raison principale pour laquelle nous avons lancé notre groupe de philosophie sur Facebook, afin que ces discussions puissent vous aider autant qu’elles m’ont aidé.

Néanmoins, ce qui vous aidera à vous libérer de l’emprise des émotions négatives – vous seul pouvez décider ! Le chemin que j’ai suivi n’aurait jamais fonctionné si quelqu’un d’autre me l’avait imposé. La raison pour laquelle cela a fonctionné, la raison pour laquelle j’ai persévéré était parce que c’était mon idée.

N’hésitez pas à laisser vos commentaires et à nous dire ce qui a fonctionné pour vous et les difficultés que vous rencontrez dans vos tentatives d’arrêter de procrastiner.

Photo by Braden Collum on Unsplash

This post is also available in: English

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Namaste, je suis Pankaj

Tous les lundis, j'envoie un mail plein de tips et astuces pour vivre heureux et mieux avec Yoga !

Envie de les recevoir ?

Pankaj Saini

Et c'est parti !

Merci pour votre inscription ! Vous allez recevoir un mail avec un lien de confirmation. Vérifiez vos courriers promotions et indésirables ! 

 

En cas de problème, n'hésitez pas à m'envoyer un message sur pankajsaini@yogalaboratorium.com

Belle journée,

Pankaj

Pankaj Saini
Fermer
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :