Home » Pensée » Faut-il contrôler nos émotions ?

Faut-il contrôler nos émotions ?

faut-il contrôler nos émotions ?

Quelle est la place des émotions dans Yoga ? Faut-il chercher à les contrôler ? Ou faut-il les vivre à leur paroxysme ?

Voyons les deux cas.

Vivre l’émotion au maximum.

Lorsque nous sommes heureux, cela semble être la chose à faire. Après tout, pourquoi ne pas vivre pleinement sa vie ? Et pourtant :

परिणामतापसंस्कारदुःखैर्गुणवृत्तिविरोधाच्च दुःखमेव सर्वं विवेकिनः ॥१५॥

pariṇāma tāpa saṁskāra duḥkhaiḥ guṇa-vr̥tti-virodhācca duḥkham-eva sarvaṁ vivekinaḥ ॥15॥

Yoga Sutra II.15

Pour celui qui possède le discernement, tout est souffrance. Parce que la souffrance est inhérente au changement. L’anxiété et la peur de perdre ce qui est gagné. Les impressions résultantes laissées dans l’esprit qui créent des envies renouvelées. Et cela conduit au conflit constant entre les trois qualités (guna) qui contrôlent l’esprit.

Même les moments les plus heureux de notre vie génèrent une anxiété inhérente : que ce moment se termine. Un cas de grande excitation est fréquemment suivi d’un creux tout aussi proportionnel. Pourquoi ? Parce que notre esprit et notre corps sont constamment à la recherche de l’équilibre.

Vous rappelez-vous comment nous avons parlé de jouer au ping-pong avec nos vies ? Nous réagissons à la vie car nos émotions nous jettent souvent d’un bout à l’autre. Et elles le font constamment.

Alors, devons-nous contrôler ces émotions ?

Mais le contrôle est aussi un état émotionnel ! Entre une rivière et un barrage, la rivière l’emportera toujours. Peut-être pas immédiatement. Peut-être dans quelques décennies. Peut-être dans 50 ans. Mais contrairement au barrage, la rivière a le temps de son côté. Et un jour ou l’autre, elle l’emportera sur le barrage.

C’est ce qui se produit à chaque fois que nous essayons de contrôler et de réprimer nos émotions. Ces émotions sont toujours très présentes. Mais grâce à la force de notre volonté, nous fermons les yeux sur elles.

En fin de compte, aucune de ces solutions n’est bonne. Si nous laissons nos émotions libres, elles nous contrôleront. Si nous les réprimons, un jour ou l’autre elles nous surprendront comme un tsunami.

Quelle est donc la solution ?

Le mot que je préfère utiliser lorsqu’il s’agit d’émotions, de nos désirs et de nos peurs est la maîtrise. Mais maîtrise ne signifie pas contrôle.

Pensez aux grands artistes. Aux grands photographes. Ceux que vous considérez comme de vrais maîtres de leur art. Ces chanteurs et musiciens incroyables.

Quelle est la différence entre un bon compositeur ? Et un grand ? Qu’est-ce qui distingue Leonardo da Vinci et Michelangelo des milliers d’artistes qui ont un contrôle incroyable sur leur pinceau ?

La maîtrise vient de l’harmonie et non du contrôle. C’est lorsque vous devenez un avec votre instrument que vous touchez le sacré en vous.

Il en va de même pour les émotions. Ne les combattez pas. Mais ne leur cédez pas. N’oubliez pas que Yoga n’est pas une question de violence. Il ne s’agit pas de conflit.

Acceptez la présence de ces émotions. Mais ne leur cédez pas. Observez-les. Mais ne les analysez pas. Ne les combattez pas. Souriez-leur. Puis, doucement, dites-leur de s’en aller !

This post is also available in: English

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Namaste, je suis Pankaj

Tous les lundis, j'envoie un mail plein de tips et astuces pour vivre heureux et mieux avec Yoga !

Envie de les recevoir ?

Pankaj Saini

Et c'est parti !

Merci pour votre inscription ! Vous allez recevoir un mail avec un lien de confirmation. Vérifiez vos courriers promotions et indésirables ! 

 

En cas de problème, n'hésitez pas à m'envoyer un message sur pankajsaini@yogalaboratorium.com

Belle journée,

Pankaj

Pankaj Saini
Fermer
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :