Home » Pratique » 7 asanas pour développer la confiance en soi

7 asanas pour développer la confiance en soi

7 exercices de Yoga pour développer la confiance en soi

Yoga nous enseigne que nous possédons déjà tout ce dont nous avons besoin pour avancer dans nos chemins. Voici une mini-pratique de 7 postures qui vous aidera à développer la confiance en soi.

Par nature, nous cherchons les réponses vers l’extérieur. On se dit : « si je fais telle chose, si j’obtiens tel diplôme ou telle réussite, je pourrais avancer dans mon chemin. » Pourtant les réponses à nos problèmes ne se trouvent pas à l’extérieur. Tout ce dont nous avons besoin pour améliorer nos vies, toute la force, la sagesse, est déjà présente en nous.

C’est sur ces principes que Yoga est fondé. Et ce principe est également valable pour développer la confiance en soi.

Développer la confiance en soi ne veut pas dire booster son égo

Mais avant de parler de la pratique, il est important de souligner la différence entre booster son égo et développer la confiance en soi. Ces deux termes sont souvent utilisés comme des synonymes dans le monde moderne. C’est une des raisons pour laquelle yoga moderne est autant dans la performance et l’acrobatie.

Cependant, selon la philosophie de Yoga, il y a une vraie distinction à faire entre ces deux préceptes.

Dans les traditions de Yoga, la confiance en soi est vu comme essentielle. C’est ce qui nous donne confiance dans nos capacités. Il nous permet d’avancer dans la vie, même quand nous rencontrons des obstacles importants et douloureux. C’est également ce qui nous donne la force de nous relever et continuer notre chemin, même si on tombe maintes fois.

L’égo, en contrepartie, est vu comme la source de toute souffrance.

L’égo est profondément basé sur l’idée de la concurrence, de la performance et du jugement. Il cherche à s’approprier, de manière juste et injuste, chaque acte que nous faisons. L’égo nous dit : « regarde, j’ai réussi à faire tout ça, je suis le meilleur du monde ! ». Ça aide… provisoirement. Jusqu’à ce que nous trouvions quelqu’un de meilleur dans la tâche en question (ou d’ailleurs, n’importe quelle tâche !). L’égo ne peut jamais être satisfait, même si on le booste à longueur de journée.

Développer la confiance en soi est une tâche bien plus subtile. La confiance en soi ne dépend absolument pas de notre extérieur. Il n’y a ni idée de concurrence ni idée de performance. Aucun jugement n’est porté. Quand on réussit, on réussit. Quand on échoue, on se relève et on essaie une fois de plus sans se poser mille questions !

Tous les lundis, recevez un mail plein de secrets et astuces pour vivre heureux et vivre mieux avec Yoga.

Envie de les recevoir ?

Merci !

Votre inscription a bien été prise en compte ! Vérifiez vos emails (consultez les dossiers indésirables et promotions) pour confirmer votre inscription 🙂

Le lien confiance en soi et souffle

La vraie nature de l’individu est le Soi (Yoga Sutra 1.3-4). Mais ce sont les turbulences de son mental qui l’éloigne de cette perception. Il commence alors à se confondre avec son égo, ses acquis et ses pensées. Eloigné de sa vraie nature, l’individu devient limité.

La confiance en soi vient quand l’individu recommence à sentir cette connexion avec son potentiel infini. Et la clé pour ressentir cette connexion se trouve dans notre souffle.

Il y a notamment deux points dans le corps qui sont essentiels pour cela. Le premier est le nombril (manipura chakra) et le deuxième est au niveau du cœur (anahata chakra). Quand le souffle traverse ces deux points sans blocage, cela aide à ressentir cette connexion, et développer la confiance en soi.

La pratique pour développer la confiance en soi

C’est sur ces bases que j’ai construis cette pratique. Durant celle-ci, nous allons nous concentrer sur l’expansion de la cage thoracique, tout en gardant notre ventre relaxé. Tout au long, gardez votre attention sur le cœur comme ci vous cherchiez le silence entre deux battements.

Ne vous forcez pas durant la pratique. Nous ne cherchons absolument pas la performance. Plus vous restez dans l’optique « je veux m’étirer encore plus et être comme les personnes que je vois sur Instagram », plus ça vous éloignera de la confiance en soi.

1.   Transition guerrier 1 – étirement intense des côtés

Quand nous utilisons les postures pour agir sur les chakras, il y a un point important à se rappeler : il faut toujours démarrer en créant un enracinement et en activant les deux premiers chakras – le chakra racine et le chakra sacré. Dans cette séance, la transition entre virabhadrasana I et parsvottanasana nous servira à la fois d’enracinement et à la fois d’échauffement !

parsvottanasana

Important : le corps n’est pas encore assez chaud, il est donc primordial de ne pas aller trop loin dans l’étirement. Ecoutez votre corps et cherchez juste à ressentir un léger étirement.

Prenez le temps de bien sentir la plante de vos pieds. Tournez la hanche gauche vers l’intérieur. Sur une inspiration, soulevez les bras. Expirez et pliez le genou droit. Avec une inspiration, redressez le genou droit. Et en expirant, pliez vous de la hanche gauche vers l’avant. Inspirez et revenez en gardant les bras soulevés. Faites 5 à 10 répétitions par jambe avant de changer de côté.

2.   La fente basse et les bras soulevés

Maintenant que nous avons fait bouger les énergies présentes dans les deux premiers chakras, il est temps de les pousser un peu plus là où ça nous intéresse : anahata ou le chakra du cœur ! Pour cela, on va commencer à allumer le principe du feu de notre corps (manipura chakra).

Une excellente posture qui aide à cela est anjaneyasana (la fente basse) avec les bras soulevés.

Rentrez dans la fente basse. Sur une expiration, relâchez le corps dans la terre. Maintenant, en visualisant le feu qui s’allume dans le nombril, soulevez les bras sur une inspiration. Restez 5 à 10 souffles avant de changer de jambe.

urdhvamukha svanasana - ouvrir la cage thoracique aide à développer la confiance en soi

3.   Le chien qui regarde vers… le ciel !

Le corps est prêt. Il est temps maintenant de se concentrer sur anahata chakra, le cœur et la cage thoracique. Pour cela, on va utiliser urdhvamukha svanasana (le chien qui regarde vers le haut).

Démarrez en chien qui regarde vers le bas. En glissant vers l’avant, sur une inspiration soulevez la tête vers le haut tout en gardant votre poids sur les mains et les orteils. Pensez à activez les quadriceps et gardez une légère rétroversion du bassin.

4.   Etirons-nous vers… l’est !

Oui, oui, purva veut dire l’est ! Purvottanasana veut dire étirement intense vers l’est ! (D’après vous, pourquoi on l’appelle ainsi ?!)

Aussi appelé la planche inversée, cette posture a des bienfaits incroyables. Mais ici, ce que nous cherchons c’est surtout son impact sur notre cage thoracique et le mouvement énergétique généré par la posture. Gardez l’attention dans le cœur, tout en vous concentrant sur votre expiration.

Sur une inspiration, soulevez-vous à travers les fesses. Sur une expiration, descendez. Faites cela une dizaine de fois.

balasana : une variation pour mieux respirer. Une bonne respiration aide à développer la confiance en soi

5.   Balasana – Variation

Dans cette variation de la posture de l’enfant, on cherche à installer les effets énergétiques dans notre cage thoracique. Rejoignez les mains. Sur une expiration, posez les coudes au sol. Sur une inspiration, amenez vos mains vers le haut de votre dos. Sur une expiration, posez le front au sol et laissez vous rentrer dans la terre.

Virasana, la posture du héros aide à ancrer les énégies subtiles

6.   La posture du héros

Asseyez-vous en vajrasana (posture de l’éclair). En expirant, écartez les pieds tout en gardant les genoux proches l’un de l’autre. Cette posture s’appelle virasana, la posture du héros. Si cette posture vous est difficile, vous pouvez mettre un coussin sous les fesses ou rester dans vajrasana.

Fermez les yeux. Et sentez le mouvement du souffle en gardant votre attention sur les battements de votre cœur.

7.   La méditation sur Aum Namah Shivaye

Comme je vous le disais au début, la vraie confiance en soi n’a rien à avoir avec notre égo. D’ailleurs, l’égo est la raison pour laquelle nous perdons la confiance en soi. L’égo est fragile. Un jour, il est boosté. Le lendemain, il est submergé de tension.

Sortir de l’égo éphémère et aller vers le soi : c’est de là qu’on tire la vraie confiance dans nos capacités. Et le mantra qui aide : aum namah shivaye. Je me donne à Shiva. Je me donne à la dissolution (de mon égo) pour reconnaitre mon vrai potentiel.

5 réflexions sur “7 asanas pour développer la confiance en soi”

  1. Quelle juste explication entre l’égo et la confiance en soi! Les exercices sont top, mille merci. Votre générosité de partage me motive pour ma pratique 🙏🙏🙏

  2. Cet article m’a rappelé un super article sur « l’estime de soi » , présenté sur l’ancien site ( dans lequel on trouve pleins d’autres très bons articles…). Je donne la référence pour les curieux.
    https://abhisaran.com/2018/09/06/lestime-de-soi/
    Merci pour tous ces partages. Qu’ils nous profitent et nous permettent d’être plus sages. 😉

  3. Bonjour Pankaj,
    Merci beaucoup pour ces explications précieuses et détaillées, c’est très intéressant et inspirant.
    J’apprécie grandement ce contenu de qualité, clair et authentique.
    L’alliance entre le texte, la vidéo et les postures détaillées, c’est génial. Très pédagogique.
    Un vrai plaisir à lire.
    Marion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Namaste, je suis Pankaj

Tous les lundis, j'envoie un mail plein de tips et astuces pour vivre heureux et mieux avec Yoga !

Envie de les recevoir ?

Pankaj Saini

Et c'est parti !

Merci pour ton inscription ! Tu vas recevoir un mail avec un lien de confirmation. Pense à vérifier tes courriers promotions et indésirables ! 

 

En cas de problème, n'hésite pas à m'envoyer un message sur pankajsaini@yogalaboratorium.com

Belle journée,

Pankaj

Pankaj Saini
Fermer
Retour haut de page