Bhastrika pranayama pas à pas

Sanskrit : भस्त्रिका ; IAST : Bhastrikā

Parlons aujourd’hui de comment pratiquer bhastrika pranayama – souvent appelé le souffle du feu ou encore le soufflet !

Apprenez L’art des Pranayama Pas à Pas

La seule formation en France qui combine une pratique régulière avec l’apprentissage profonde.

Pas juste un enseignement, mais un accompagnement.

Bienfaits

Le mot bhastrika veut dire « soufflet » en sanskrit, comme le soufflet du forgeron.

  • Son rôle principal est d’augmenter notre feu interne, que ce soit au niveau digestif, ou encore le feu subtil.
  • Il aide à ouvrir la cage thoracique.
  • Il soigne les problèmes respiratoires et améliore la capacité de notre système respiratoire.
  • Il aide à rester plus vif dans la journée et enlever les toxines du corps.

Contre-indications

Bien que bhastrika ait beaucoup de bienfaits, il est aussi important de garder un œil sur certaines contre-indications. Comme c’est un souffle plutôt violent, il n’est pas pratiqué

  • Durant les règles ou la grossesse,
  • En cas d’hypertension ou problème cardiaque : ne le pratiquez pas sans supervision,
  • A éviter en cas de douleurs chroniques ou douleurs articulaires récurrentes,
  • A pratiquer à jeun

Bhastrika pas à pas

  1. Asseyez-vous confortablement.
  2. Démarrez en relaxant la mâchoire et le front.
  3. Fermez les yeux.
  4. Démarrez par une expiration rapide, faite avec force en tirant les abdominaux vers la colonne vertébrale. Cette expiration doit vider complètement les poumons.
  5. Inspirez en relaxant le ventre et en assurant que la cage thoracique s’ouvre complètement – notamment au niveau des épaules. Essayez de remplir les poumons autant que vous pouvez sans ressentir le moindre inconfort.
  6. Expirez fort comme dans l’étape 3.
  7. Continuez ainsi pour 6-8 respirations.

Si vous démarrez tout juste, je conseille de pratiquer une série de 8 respirations. Une fois vous commencez à prendre l’habitude, augmentez le nombre de série jusqu’à 3. Et ensuite commencez à augmenter le nombre de répétition dans chaque série.

Il y a plusieurs vitesses pour pratiquer bhastrika. On peut le faire très rapidement. Et on peut le faire plus lentement. N’hésitez pas à aller à votre rythme pour démarrer. Et une fois vous êtes à l’aise avec la pratique, explorez les autres rythmes. Chaque rythme va avoir un effet légèrement différent sur le feu interne.

Tout comme pour Ujjayi et Nadi Shodhana, il y a plusieurs niveaux de pratique pour bhastrika, et il s’agit ici du premier niveau de la pratique de Bhastrika. Envie d’aller plus loin ?

La différence entre Kriya et Pranayama

Ce pas à pas que nous venons de faire n’est pas encore Bhastrika Pranayama mais plutôt Bhastrika Kriya. Kriya – on peut le voir comme un exercice dont le but ici c’est surtout préparer le corps et le mental ainsi que purifier les toxines.

Un exercice devient un Pranayama quand on commence à intégrer les Bandha dedans et qu’il y a une période de rétention.

Les problèmes rencontrés et leurs solutions

Je m’essouffle très vite.

A : Si vous n’avez jamais pratiqué Bhastrika ou un exercice similaire, c’est normal. Donnez le temps au corps de s’habituer. Mais on s’essouffle vite aussi quand l’abdomen est tendu et le diaphragme n’arrive pas à descendre assez bas. Si c’est votre cas, les exercices pour détendre l’abdomen seront conseillés.

Exercices pour évacuer les tensions dans les abdominaux et le ventre

Je sens les tensions dans le haut du dos et le cou suite à la pratique.

A : Cela vient souvent du manque de force dans le haut du dos qui nous aide à garder la cage thoracique ouverte. Si on manque de mobilité ou de force dans le dos, automatiquement un souffle rapide comme Bhastrika va générer les tensions dans les trapèzes et dans le cou.

Également, observez comment est votre mâchoire. Si elle est tendue, alors ça va aussi générer des tensions dans le cou.

J’ai la tête qui tourne à la suite de la pratique.

A : La tête qui tourne peut venir de plusieurs sources, dont la basse tension. Cependant, une des raisons principales que j’ai rencontrées c’est le manque d’ouverture naturelle de la cage thoracique. Notamment, chez beaucoup de personnes, les petits pectoraux ne sont pas assez actifs durant la pratique. Ce qui fait que le souffle s’arrête au milieu des poumons et n’arrive pas à remplir le haut des poumons.

Ce dernier est important pour assurer un bon mouvement de l’énergie et de la circulation sanguine entre le torse et le crâne.

Si c’est votre cas, je vous invite à regarder les exercices pour l’ouverture de la cage thoracique que l’on a posté récemment.

Je n’arrive pas à bien engager mes abdominaux et à expirer complètement.

A : D’un côté, Bhastrika va nous aider à renforcer nos abdominaux. Mais de l’autre, il demande aussi de la force abdominale : surtout les transverses. Je conseillerai de travailler les abdominaux séparément pour les renforcer.

Également, s’entrainer à l’expiration en tirant les abdominaux vers la colonne est un excellent exercice préparatoire.

Je n’arrive pas à bien ouvrir la cage thoracique.

A : Bien que dans la pratique des pranayama, on cherche à minimiser les mouvements du corps, si vous avez du mal à engager les muscles nécessaires, Bhastrika est un excellent kriya qui peut aussi être combiner avec les mouvements des bras.

Par exemple, démarrez debout et prenez une grande inspire tout en ouvrant les mains. Ça va vous aider à mieux engager les muscles. Une fois vous êtes à l’aise avec les mouvements, vous pourrez essayer de nouveau Bhastrika assis.

  • Merci beaucoup! C’est encore et toujours hyper complet, détaillé et accessible! C’est un vrai cadeau, merci!
    Bonne journée

  • Sylvia Bouille dit :

    MERCI 😉 Vidéo super intéressante.

  • Stella Smiernow dit :

    Bonjour,
    Merci pour tous ces détails, est ce que on peut dire que Bhastikra est la respiration du feu en Kundalini Yoga?
    Ou vous pensez que c’est encore une autre respiration
    Merci pour votre réponse

    • Pankaj Saini dit :

      Bonjour Stella. Parfois je l’ai effectivement vu pratiqué comme bhastrika. Mais aussi des fois, j’ai vu certains pratiquants utiliser kapalbhati pour la respiration du feu. Si c’est pratiqué comme bhastrika, alors oui, on peut les utiliser comme un synonyme.

      Belle journée,

      Pankaj

  • Panier
    >

    L'ART DE YOGA DANS VOTRE BOITE MAIL

    Loin des sentiers battus de Yoga moderne, la Gazette de Yoga Laboratorium vous aide à mieux progresser dans votre pratique, mieux comprendre l’essence de Yoga et comment l’appliquer dans votre quotidien.

    REJOIGNEZ-NOUS POUR UN VOYAGE HORS DU TEMPS

    PANKAJ SAINI - Yoga Laboratorium

    Et c'est parti !

    Merci pour votre inscription à la gazette. Vous receverez un mail de notre part afin de valider votre inscription à la Gazette. Au cas où vous ne le recevez pas, vérifiez votre boite des courriers indésirables. En cas de toutes questions, n'hésitez pas à nous envoyer un message sur contact@yogalaboratorium.com

    Belle journée,

    Pankaj

    PANKAJ SAINI - Yoga Laboratorium
    Fermer
    Retour haut de page