Sanskrit : आसन : s’assoir, siège, l’endroit où l’on s’assit

Souvent confondu avec l’exercice physique ou les « poses » / « postures », asana est le troisième membre de yoga. Patanjali (dans les Yoga Sutras) décrit une asana comme étant ce qui est sthira (immobile et ferme) et sukham (confortable et relaxé). La pratique assidue des asana permet au yogi de transcender son corps, s’éloigner des notions de dualité (comme plaisir-souffrance) et l’amène vers une profonde paix d’esprit.

Dans les traditions, on s’entraine pour les asana à travers :

  • Vyayama (culture physique) : les exercices pour le corps (de nos jours, c’est ce qui est confondu pour asana, et parfois même Yoga !)
  • Le travail psychologique fait sur soi à travers les yama et les niyama
  • Le travail sur la respiration
  • Les connaissances dans les démarches du corps, de l’énergie, et de l’esprit.

Avant de prendre une asana, un yogi fait un enchainement spécifique (cet enchainement est différent pour chaque asana) afin de bien placer son énergie et son corps dans l’asana. Ces enchainements s’appellent vinyasa-krama. Selon les traditions, rien que se mettre dans tadasana (posture de la montagne) peut contenir entre 6 à 10 étapes différentes !

A Lire  Yama (les éthiques)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.