Sanskrit : प्रत्याहार (pratyahara) : retrait, restriction, réabsorption

Le 5ème des 8 membres de Yoga est comme un pont entre une pratique externe (baharianga) et la pratique interne de Yoga (antaranga). La pratique externe est composée des 4 premiers piliers : yama, niyama, asana et pranayama. Elle est considérée comme une pratique préparatoire afin d’atteindre Yoga. Durant cette pratique, les sens cognitifs restent tournés vers le monde extérieur. Cela assure que le citta (champ du mental) du yogi continue de recevoir des informations d’extérieur, et donc de réagir.

Dans cette 5ème étape de pratyahara, le yogi apprend comment maitriser ses sens cognitifs pour qu’ils se tournent vers l’intérieur (vers ses corps subtils) au lieu de l’extérieur. Ce n’est qu’après avoir réussi cette étape que l’esprit devient capable de concentration intense (dharana) qui lui permet de méditer et donc d’atteindre le samadhi.

Bien qu’il existe des exercices qui permettent d’atteindre pratyahara, d’après mon expérience personnelle, cet état arrive au fur et à mesure grâce à un travail fait sur les 4 premiers membres. Notamment, calmer l’esprit à travers les yama et niyama, et une pratique assidue de pranayama est centrale pour atteindre l’état de pratyahara.

A Lire  Les 8 membres de Yoga

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.