Home » Pensée » La paix se trouve à l’intérieure

La paix se trouve à l’intérieure

Pensée : la paix se trouve à l'intérieure

A chaque fois que nous cherchons à être plus heureux dans nos vies ou trouver la paix, nous avons tendance à regarder ce que nous pouvons changer dans nos vies. Nous cherchons à changer notre travail, l’endroit où nous vivons ou même les gens qui nous entourent. Mais le changement extérieur peut-il apporter une véritable paix en nous ?

Plus jeune, j’ai grandi nourri des histoires de Panchatantra et des contes d’Akbar et Birbal.

Akbar était l’empereur de l’Inde qui a régné au 16ème siècle. Lui et son premier ministre, Birbal, avaient l’habitude de se déguiser et de se promener dans le royaume pour mieux comprendre les épreuves et les tribulations de l’homme ordinaire.

Un jour, alors qu’Akbar et Birbal visitaient un marché local, ils ont entendu les gens se plaindre d’un fonctionnaire particulièrement corrompu. Il s’est avéré que ce fonctionnaire n’était autre que le cousin d’Akbar, qu’il aimait beaucoup.

« Ce n’est pas de sa faute », a chuchoté Akbar à Birbal. « Je l’ai mis dans une position avec trop de pouvoir. C’est ce pouvoir qui l’a corrompu. »

Birbal n’était pas d’accord. Mais il savait que le roi aimait beaucoup son cousin. Ainsi, au lieu d’exprimer son désaccord, il a intelligemment suggéré que le roi le place dans une position où il était impossible d’être corrompu.

« Pourquoi ne lui confions-nous pas la tâche de compter les vagues du Gange », a-t-il dit au roi.

« Compter les vagues du Gange ? » s’exclama Akbar. « Pourquoi faire ? »

« Pouvez-vous imaginer comment quelqu’un pourrait utiliser un tel devoir pour gagner de l’argent ? » demanda Birbal.

« Non. Bien sûr que non. »

« Ce serait alors un moyen parfait de tester si c’est une personne qui est corrompue ou si c’est le pouvoir qui le corrompt », a déclaré Birbal.

Le roi a accepté.

Deux mois plus tard, tous les deux, de nouveau déguisés, se sont rendus sur les rives du Gange. Ils ont été surpris d’apprendre que plusieurs pêcheurs et marins cherchaient à quitter leur emploi et à quitter la ville pour déménager ailleurs.

« Pourquoi souhaitez-vous quitter la ville ? » demanda Akbar, troublé. « N’êtes-vous pas heureux ici ? La ville n’est-elle pas sûre ? »

« La ville est magnifique », a répondu un pêcheur. « Mais ces derniers temps, il nous est devenu impossible de gagner notre vie. Le roi a mis un officier pour compter les vagues du Gange. Et à chaque fois que nous sortons nos bateaux, cet officier nous arrête et nous dit que nous dérangeons son travail. Il menace de nous mettre en prison si nous ne lui payons pas d’impôt… »

Trop souvent, nous aussi, tout comme Akbar, cherchons des excuses pour l’agitation en nous. Mais le changement extérieur peut-il vraiment apporter la paix intérieure ? Ou ce changement doit-il se produire en nous ?

A vous de voir !

This post is also available in: English

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvel Atelier : Yoga et Ayurvéda

Découvrez comment intégrer ayurvéda dans votre pratique de Yoga ! Ce samedi de 10h à 13h !

00
Months
00
Days
00
Hours
00
Minutes
00
Seconds

Namaste, je suis Pankaj

Tous les lundis, j'envoie un mail plein de tips et astuces pour vivre heureux et mieux avec Yoga !

Envie de les recevoir ?

Pankaj Saini

Et c'est parti !

Merci pour votre inscription ! Vous allez recevoir un mail avec un lien de confirmation. Vérifiez vos courriers promotions et indésirables ! 

 

En cas de problème, n'hésitez pas à m'envoyer un message sur pankajsaini@yogalaboratorium.com

Belle journée,

Pankaj

Pankaj Saini
Fermer
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :