Home » Théorie de Yoga » Que représente l’équilibre en Yoga ?

Que représente l’équilibre en Yoga ?

Que représente l'équilibre en Yoga ?

La plupart du temps, lorsque nous parlons d’équilibre en Yoga, nous pensons automatiquement aux postures complexes que l’on doit tenir sur une jambe ou un bras ! Cependant, l’équilibre en Yoga est avant tout un équilibre mental, physique et social. C’est cet équilibre qui permet au yogi de progresser dans son chemin.

Envie de tout changer

Parfois, quand ça ne va pas bien dans nos vies, on se tourne vers Yoga. Au début, on se donne à fond dedans. On pratique les postures. Certains creusent la philosophie et tâchent de l’intégrer dans leur quotidien. D’autres essaient de mettre en place la cuisine Ayurvédique dans leur vie. Et au bout de quelques mois (parfois semaines), on commence à s’en lasser.

Bien entendu, cela arrive dans d’autres aspects de la vie que Yoga ! C’est typiquement un exemple du manque d’équilibre !

A regarder : Pratique pour l’équilibre

Mais prenons un autre exemple. Quelqu’un qui se dédie entièrement à Yoga. Qui pratique les postures 3-4 heures par jour. Qui médite tous les jours. Est-ce que pour autant cette personne garde un équilibre ?

Purushartha – le sens de la vie

Ce désir de tout changer vient très souvent quand on ne va pas bien. Quelqu’un qui est malade cherche à se soigner et se donne à fond dans les exercices physiques ou la cuisine saine. Quelqu’un qui est anxieux se met à méditer plusieurs fois par jour, parce que ça lui fait du bien.

Cependant, que ce soit Yoga ou Ayurveda, ces sciences anciennes nous enseignent que le bien-être n’est pas l’objectif. Le bien-être est un outil. C’est un outil qui nous permet de réussir le sens de la vie.

Lorsqu’il s’agit de notre raison d’être, on parle plutôt de Purushartha (Sanskrit : पुरुषार्थ IAST : Puruṣārtha).

Purushartha vient de deux mots : Purusha, qui signifie la conscience. Et Artha : qui veut dire « la signification/la raison d’être de quelque chose ». Purushartha est la raison d’être de notre conscience. Ou plus exactement la raison pour laquelle notre conscience s’est manifestée dans ce monde.

On parle alors de 4 objectifs de vie :

  • Dharma (Sanskrit : Sanskrit : धर्म, IAST : dharma)
  • Artha (Sanskrit : अर्थ, IAST : artha)
  • Kama (Sanskrit : काम, IAST : kāma)
  • Moksha (Sanskrit : मोक्ष, IAST : mokṣa)

A lire : Qu’est-ce que Yoga ?

Dharma : La vertu

Parmi les mots les plus complexes à traduire de sanskrit vers n’importe quelle autre langue est sans doute ce mot : Dharma (Sanskrit : धर्म, IAST : Dharma).

On pourrait le traduire comme la vertu ou encore comme la loi cosmique. Mais ce sera passer complètement à côté de son vrai sens. Dharma représente ce qui est juste, ce qui permettra à la société (et chaque personne qui fait partie de la société) de vivre en paix. Chaque acte, chaque décision qui augmente Sattva Guna (le principe de la création) dans la société et dans notre mental est Dharma.

Suivre la voie de Dharma signifie vivre une vie juste, faire nos devoirs et s’éloigner des émotions comme la haine, la colère, ou la violence. Les yamas (éthiques) de Yoga sont, par exemple, basés sur cette idée de Dharma. Et c’est Dharma qui est le filtre principal pour les autres objectifs de vie.

Artha : Le progrès Matériel

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Yoga n’est pas renonciation. L’idée d’ascétisme en Yoga ne vient que tardivement quand on parle de l’histoire de l’Inde.

Dans l’Inde traditionnel, on considérait important que chaque personne puisse vivre confortablement. Qu’elle puisse progresser dans sa vie matérielle, s’occuper de sa famille, s’occuper de ses enfants, et bien sûr s’occuper des autres personnes qui étaient moins chanceuses qu’elle en ce qui concerne les acquis matériels.

Quelle que soit la nature du travail que nous faisons pour gagner nos vies, que ce soit être un cordonnier ou un enseignant, être une femme d’affaire ou un salarié ; ce qui nous permet de vivre correctement et confortablement était toujours considéré comme étant sacré.

Cependant, il est aussi important de souligner que le filtre de Dharma s’impose sur le progrès matériel. Prenons un exemple. On lance une affaire qui tient en compte l’impact sur l’environnement, qui nous aide à gagner suffisamment d’argent pour vivre correctement, et où on s’occupe de chaque personne qui travaille pour nous : ce sera une affaire dharmique (et donc qui rentre dans un des 4 objectifs de vie).

Cependant, on a réussi notre affaire, mais on veut plus et plus. On se fiche de son impact sur la nature et sur l’environnement. On ne s’occupe pas du tout du bien-être de nos employés. Cette même affaire devient adharmique (c’est-à-dire absence de dharma) et cesse de faire partie de Purushartha.

Kama : Le désir

Tous les lundis, recevez un mail plein de secrets et astuces pour vivre heureux et vivre mieux avec Yoga.

Merci !

Votre inscription a bien été prise en compte ! Vérifiez vos emails (consultez les dossiers indésirables et promotions) pour confirmer votre inscription 🙂

En Yoga, on parle souvent de s’éloigner du désir. Et c’est ce qui arrivera un jour, quand on aura assez progressé dans la voie. Cependant, une faute que nous faisons souvent c’est de confondre ce qui viendra avec ce qui doit être fait maintenant ! Où nous sommes aujourd’hui, dans notre chemin d’éveil, il y a des désirs. Yoga ne nous enseigne pas de réprimer ces désirs. Cela ne créera que des frustrations qui nous éloigneront de la voie de Dharma. Yoga nous enseigne plutôt d’accepter nos désirs, mais en même temps les filtrer par la voie de Dharma.

Un mot sur « kama » avant de continuer. Très souvent, ce mot nous fait penser soit au désir affectif soit à la sexualité. Cela vient sans doute de la popularité de Kamasutra ! Cependant, kama est le désir au sens large.

Le désir est le premier conducteur de notre voie. Même quand il s’agit de la voie de Yoga, cela démarre avant tout par un désir. Ce désir se transforme en détermination. Cette détermination amène des solutions aux problèmes. Et ainsi Yoga est atteint (basé sur Bṛhadāraṇyaka Upaniṣad IV.4.5).

Les envies du présent ne sont pas à négliger. Elles sont à simplement filtrer par la voie de Dharma. Ainsi, ces mêmes envies et ces mêmes désirs, au lieu de nous tromper, peuvent facilement nous aider à avancer dans notre chemin.

Moksha : L’éveil

Le dernier objectif de vie est d’atteindre Moksha : ne plus être tributaire de la causalité, être libéré. C’est la voie spirituelle. Ou plutôt la finalité de la voie spirituelle, car tout ce qui le précède est également spirituel. Oui, même Kama !

Le sens de l’équilibre

Lorsque nous parlons de travailler l’équilibre en Yoga, cela n’a strictement rien à avoir avec notre capacité de nous tenir sur une jambe pendant 48 minutes. On peut se tenir sur une jambe (ou un doigt) tout en restant complètement déséquilibré dans le vrai sens du terme.

L’équilibre en Yoga représente combien nous arrivons à équilibrer ces 4 objectifs de vie, et les outils qui nous permettent de les réussir, dont notre santé et notre corps.

Cela peut paraitre très complexe. En tout cas, au début, quand j’ai démarré dans la voie, ça me paraissait presque impossible. Et pourtant, induit par le désir d’apprentissage, plus je progressais, plus la voie se simplifiait. Les 4 aspects, ces 4 objectifs de vie, au lieu de paraitre éloigné et opposé, se soutiennent les uns les autres. Et c’est le vrai sens de l’équilibre.

12 réflexions sur “Que représente l’équilibre en Yoga ?”

  1. Bonjour et merci pour ce thème inspirant. J’avais entendu parlé des objectifs d’une vie réussie à travers la déesse Lakshmi aux 4 bras! J’aime beaucoup ce rapprochement avec Yoga.
    Quelle upanishad conseillerais-tu de lire pour approfondir mes connaissances ?
    Et pourquoi 48 minutes en équilibre ?😀
    Emmanuelle

    1. Coucou Emmanuelle !

      Je commencerai avec les Upanishad principales : par exemple Isha ou Katha upanishad. Et 48 min c’est lié au calculs de temps en Hindouisme.

  2. Merci beaucoup pour tout ces enseignements.
    Cela enrichi vraiment ma comprehension de ce qu est le yoga et le relie à ma pratique de la meditation.
    Namasté.

    Valerie

  3. Merci Pankaj, pour cette faculté de rendre claires et accessibles des notions parfois complexes.
    Article inspirant, comme toujours!

    Om Shanti

    Séverine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Namaste, je suis Pankaj

Tous les lundis, j'envoie un mail plein de tips et astuces pour vivre heureux et mieux avec Yoga !

Envie de les recevoir ?

Pankaj Saini

Et c'est parti !

Merci pour ton inscription ! Tu vas recevoir un mail avec un lien de confirmation. Pense à vérifier tes courriers promotions et indésirables ! 

 

En cas de problème, n'hésite pas à m'envoyer un message sur pankajsaini@yogalaboratorium.com

Belle journée,

Pankaj

Pankaj Saini
Fermer
Shopping Cart
Retour haut de page