Home » Théorie de Yoga » Qu’est-ce que vinyasa krama
qu'est ce vinyasa krama

Qu’est-ce que vinyasa krama

Les flow « vinyasa » font fureur dans le yoga moderne. Mais connaissez-vous les origines de vinyasa ? Et avez-vous déjà entendu le terme « vinyasa krama » ?

Plongeons-nous et explorons les origines de vinyasa, ses avantages et ses problèmes inhérents !

La signification de vinyasa

Vinyasa (sanskrit : विन्यास, IAST : vinyāsa) est la combinaison du mot nyasa (sanskrit : न्यास, IAST : nyāsa) et du préfixe vi (sanskrit : वि, IAST : vi).

Nyasa signifie déposer, réparer, appliquer, déposer quelque chose. C’est un concept largement utilisé dans Tantra, où il fait partie du rituel de divinisation du corps. Cela implique que le pratiquant place des mantra dans différentes parties du corps pour changer ses énergies subtiles afin qu’elles correspondent à celles de la divinité qu’il invoque.

Le préfixe vi– est souvent utilisé pour désigner soit un antonyme (par exemple viloma = contre les poils) ou pour intensifier la signification du mot d’origine (par exemple vihimsa (himsa = blesser, vihimsa = blesser gravement).

En ce qui concerne l’exercice physique, vinyasa signifie déposer, placer les membres du corps ou l’énergie subtile (notamment le prana).

Traditionnellement, la pratique du vinyasa dans le Hatha Yoga était étroitement liée à son utilisation en Tantra à tel point que le mouvement du corps a été utilisé pour placer le prana de manière spécifique dans le corps. Cela aide le pratiquant à augmenter de façon exponentielle les effets de l’asana qu’il pratique.

Lorsqu’il est utilisé de cette façon, il s’appelait vinyasa krama (krama peut être traduit par des étapes successives) ou la façon d’entrer dans l’asana. Et c’est cette connaissance ancienne du vinyasa krama qui a donné naissance au « yoga » vinyasa moderne.

Saviez-vous que chaque asana a plusieurs vinyasa krama associés. Et ils changent complètement les effets de l’asana !

Les avantages du vinyasa krama

Le vinyasa krama constitue une partie essentielle du Hatha Yoga – et malheureusement, c’est une partie qui n’est jamais écrite dans les textes. Ces vinyasa krama étaient généralement transmis de maître à élève conformément aux traditions orales de la science yogique.

Voici quelques-unes des raisons pour lesquelles ces vinyasa krama sont si importants :

  1. Physiquement, alors que la grande majorité des asana travaillent sur la flexibilité des fibres musculaires, ils n’aident pas à développer la force nécessaire ni à travailler nos articulations de manière adéquate. C’est le travail de vinyasa krama : assurer un développement global du corps, que ce soit la flexibilité, la force ou la mobilité.
  2. Ils permettent au yogi de travailler la force agoniste-antagoniste de ses muscles, qui est une partie essentielle de l’exercice physique. Par exemple, si avant de tenir une flexion vers l’avant comme dans uttānāsana, nous faisons une extension vers l’arrière comme dans urdhva hastasana, cela aide à allonger la colonne vertébrale et à ouvrir la poitrine. Cela garantit une meilleure respiration, une longueur dans la colonne vertébrale et des muscles plus « ouverts » à l’étirement pendant la flexion.
  3. Ils permettent au yogi de travailler différents organes internes en préparation de l’asana final, garantissant ainsi que ses organes internes bénéficieront au maximum de la tenue de l’asana pendant plusieurs respirations.
  4. Et, bien sûr, ils permettent de maîtriser et de diriger le mouvement du prana, lui permettant ainsi d’approfondir les aspects les plus subtils de tout asana.

Le problème avec vinyasa

Si vous avez remarqué, en ce qui concerne les avantages, j’ai parlé du vinyasa krama : en effet, les asana devraient très rarement être pratiqués sans leur vinyasa krama approprié ! Mais quand il s’agit des problèmes, je ne parle que du « vinyasa » tel qu’il est pratiqué dans le yoga moderne.

  1. Trop de mouvement. Le but de la pratique des asana est d’assurer que le yogi puisse atteindre l’immobilité de l’esprit et du corps. Cela nécessite que votre corps soit immobile ! (Pour citer Patanjali : Ce qui est ferme et confortable est un asana !).
  2. Pas assez de connaissances sur les mouvements subtils du prana. De nos jours, tout le monde invente son propre vinyasa. Pourtant, tous ces gens peuvent-ils vraiment voir comment leur vinyasa affecte le mouvement du prana dans le corps et quel genre d’effets à long terme il a sur leurs organes internes ?
  3. Aggravation accrue du vata dosha (et souvent du pitta dosha). Nos dosha sont essentiels à notre santé mentale et physique. Mais le style de vie moderne endommage naturellement vata et pitta dosha. Si nous passons nos cours de yoga à bouger et à sauter, quel genre d’effet pensez-vous que cela aura sur nos dosha ?

Bien sûr, un argument classique en faveur de vinyasa est : « mais je me sens bien après mon cours ! ». Malheureusement, cet argument est erroné. Nous nous sentons bien après tout type d’exercice physique en raison de la présence d’endorphines. Ce sont essentiellement des opiacés qui dopent notre système. Ils endorment notre esprit et notre corps. Non seulement cela nous éloigne du chemin du Yoga, mais souvent nous ne réalisons même pas l’étendue des dommages sur le moyen et long terme (et parfois même à court terme) que nous avons causés à nos systèmes internes.

Si vous vous êtes déjà blessé pendant l’entraînement, vous comprendrez ce que je dis. Pendant l’exercice, nous ne réalisons même pas que nous nous sommes blessés. Ce n’est qu’une heure après (et parfois plus) que nous commençons à ressentir de la douleur !

Intégrer vinyasa traditionnel dans votre pratique des asana

Le vinyasa krama traditionnel a été découvert à travers l’étude du mouvement du prana sur les nadi et la façon dont le mouvement du corps affecte le prana. Cette pratique est étroitement liée à la fois au Tantra et aux anciens systèmes d’arts martiaux comme Kalaripayattu.

Il y a deux clés pour comprendre ces vinyasa krama :

  1. C’est toujours le souffle (et le prana) qui initie le mouvement (et non l’inverse).
  2. Le mouvement travaille des groupes musculaires opposés et cherche à ouvrir le corps avant de tenir un asana.

Malheureusement, je ne peux pas suggérer un livre où vous pouvez trouver tous les vinyasa krama traditionnels liés aux asana. Je n’en ai rencontré aucun. Même en ce qui concerne l’enseignement, ces vinyasa krama restent difficiles à enseigner de nos jours, car chaque classe a de nouveaux élèves ayant des besoins différents.

Néanmoins, c’est la raison pour laquelle nous avons changé le cours du lundi soir pour nous concentrer sur le vinyasa krama. Et nos prochains cours (en ligne et hors ligne) intégreront largement l’enseignement du vinyasa krama.

En attendant, concentrez-vous sur votre Surya Namaskar, car la plupart des mouvements de vinyasa krama utilisent ce vinyasa en particulier comme base. Le mieux vous êtes avec Surya Namaskar, plus il sera facile d’intégrer vinyasa krama dans votre pratique des asana !

This post is also available in: English

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :